En industrie, le traitement de surface s’avère être d’une grande utilité, et ce, afin de préparer les surfaces des matériaux. D’une manière particulière essentielle pour dénouer les problèmes d’adhérence, il existe deux options efficaces : le traitement plasma et le traitement corona. Pourtant, avant de choisir le traitement adapté à ses attentes, il faudra faire la lumière sur ces deux types de traitement de surface.

Traitement plasma et traitement corona : à chacun sa particularité


Pour l’amélioration et la décontamination des surfaces des matériaux, le traitement corona se place sur le devant de la scène. Pour quel but ? Eh bien, pour avoir une surface non seulement propre mais de même prête à accueillir l’encre ou encore la colle et surtout, d’améliorer le résultat escompté. La surface prétraitée avec l’effet corona présente une meilleure adhérence et ne consomme que peu d’encre et de colle. Sa particularité ? Le traitement corona s’applique à une large gamme de pièces, plus particulièrement les pièces 3D non conducteurs d’électricité. À cela s’ajoutent les pièces rigides et épaisses. En traitement corona, le gaz n’a plus son usage. Sur la surface des matériaux, on applique plutôt une décharge électrique sous haute tension.

Le traitement plasma, quant à lui, est une technique de dépoussiérage industriel à appliquer aux surfaces de matériaux réduits. Il peut traiter d’une manière particulière toute forme géométrique. À noter qu’il existe 2 types de traitement plasma, à savoir : le traitement sous vide et le traitement sous pression atmosphérique. En ce qui concerne le traitement thermique sous vide, il consiste à traiter les pièces dans une enceinte étanche qui, au préalable, est mise sous vide. Ce vide s’obtient au moyen d’une association de nombreuses pompes mécaniques. Ainsi, par le biais du traitement thermique, les phénomènes de décarburation et d’oxydation pouvant se produire à haute température sur les pièces vont être abolis. Son avantage réside dans le fait qu’il réduit et minimise les déformations liées au refroidissement ainsi qu’au positionnement de ladite pièce dans le four. Le traitement sous pression atmosphérique, quant à lui, présente le même principe que le traitement sous vide, mais on a recours à des champs électriques qui sont beaucoup plus intenses. Cela s’explique par le nombre de collisions qui est très important. C’est la raison pour laquelle les torches plasma sont de tout temps de petite taille. Sa spécificité ? Ce type de traitement est, d’une manière particulière, adapté aux petites surfaces de forme simple ainsi qu’aux surfaces 2D.

Pour qui et pourquoi les appliquer ?


Les traitements plasma sont souvent utilisés dans plusieurs industries comme l’automobile où le traitement des surfaces des polymères pour la construction d’un véhicule est indispensable. Mais son utilisation ne se limite point à cela. Il s’applique de même à l’industrie textile, le milieu médical ou l’aéronautique afin de décontaminer les matériaux. Si les traitements corona conviennent dans des secteurs qui ont trait à l’encollage et à l’impression. On les applique pour améliorer la qualité et la sécurité de plusieurs produits finis. En somme, pour savoir le type de traitement qui convient à son secteur d’activité, il est conseillé de distinguer non seulement les matériaux à traiter, mais également le résultat attendu.

Derniers articles :

Souhaitez-vous installer ou réhabiliter vos fenêtres dans le but de donner un coup de jeune à votre demeure ? Cela es...
Depuis le 1er janvier 2018, la loi de finances 2016 impose à chaque professionnel assujetti à la TVA l’usage d’une...
En industrie, le traitement de surface s’avère être d’une grande utilité, et ce, afin de préparer les surfaces d...
Acheter des cadeaux de vêtements de bébé est beaucoup d'amusement, il y a tellement d'articles mignons à choisir. ...

Auprès de Vous

Copyright Auprès de Vous